Livret du colloque du 2 octobre 2020

Edito

Nous vivons une période inédite. La crise révèle les forces et les vulnérabilités des organisations. Elle ouvre la voie à des transformations. Elle autorise encore plus d’innovation.

Dans ce contexte complexe, les DRH ont été et sont toujours au cœur du système de gestion de crise. En équilibre permanent, nous devons être ancré.es dans le quotidien, capitaliser sur les expériences de terrain et conserver la vision prospective pour construire l’avenir. Après une crise aussi soudaine que marquante, il est nécessaire de prendre le temps de l’analyse. La parole est donc aujourd’hui aux DRH. Bousculée et réinterrogée sur ses pratiques, ses rôles et ses missions, la fonction RH a affirmé son positionnement dans les organisations publiques et privées.

Nombre de DRH estiment que « la crise a permis de faire ce que l’on ne pouvait pas faire avant ». L’un des exemples les plus marquants est l’implantation du télé travail. Hier minoritaire et parfois subi par des managers en défaut de confiance vis à vis de leurs équipes, il est aujourd’hui reconnu comme un mode de travail à part entière. Le challenge des DRH, dans un contexte de travail à distance qui libère ou asservit selon les prismes, est d’investir le champ des collectifs. Les outils collaboratifs ont, pendant le confinement, apporté leur contribution. Ils ont permis d’échanger, de partager et de rassembler. Cette crise a également ouvert de nouvelles voies en matière de communication qui a pris un élan significatif : plus fréquente, plus ouverte, plus transparente et aussi plus participative avec la mise en place de baromètres.

L’association des DRH des grandes collectivités territoriales vous propose, au travers son colloque annuel, un espace de réflexion, de confrontations des points de vue et de construction. Les éléments, abordés aujourd’hui, nous aideront à tirer les enseignements nécessaires pour gérer d’autres éventuelles crises et à accompagner les mutations du service public.